AMSC-RD Congo: appel aux Congolaises et Congolais vivant à l’étranger pour gagner le pari « 2015-2016 »

Congolaises, Congolais vivant à l’étranger, l’AMSC-RD Congo, « Antenne Monde de la Société Civile de la RD Congo » lance à votre intention l’appel suivant.

À l’instar de 1959-1960, de 1990-1991, 2015-2016 est une période charnière pour l’histoire de notre pays la RD Congo. Nous avons la possibilité de réussir cette épreuve et sortir ainsi notre pays de la bêtise, tout comme nous risquons de manquer le rendez-vous, d’échouer.

Comment ?  Pourquoi un appel en primeur aux Congolaises et Congolais vivant à l’étranger ? Que faire pour réussir ce challenge? Comment éviter l’échec ?

Tenez.

  1. En 1959-1960, le peuple congolais s’était levé.

L’indépendance de la RD Congo en 1960 avait été l’aboutissement des manifestations de 1959. Que s’est-il passé par la suite ? Cinq ans d’instabilité politique, puis une dictature de 32 ans.

  1. En 1990-1991, la pression populaire avait conduit à la CNS, conférence nationale souveraine. Suite à un atterrissage forcé, il y eu piétinement et quelques années plus tard, c’est l’AFDL qui chassa Mobutu et ses gens et la suite ? Un régime qui n’a pu répondre aux aspirations profondes du peuple et qui illégitime, impopulaire.
  2. En cette période 2015-2016, le régime actuel est dans l’obligation d’appeler toute la population congolaise aux urnes. Les élections devront obligatoirement avoir lieu. Ce régime n’a pas le choix, même s’il cherche à jongler avec les dates. Le peuple souverain doit impérativement être consulté ! Pire, il y a même une date couperet. En 2011, le peuple avait également été aux urnes, mais son expression avait été trafiquée.

Comment éviter le hold-up électoral comme en 2011 ? Comment, via ces élections, permettre l’accès au pouvoir des personnes que le peuple se sera librement choisi ?

C’est ce que l’AMSC-RD Congo propose à travers cet appel.

En voici les modalités.

  1. La première clé de cette stratégie, ce sont les Congolaises et Congolais vivant à l’étranger : Europe, États-Unis, Canada, Afrique du Sud, pays développés ou émergeant d’Asie. Ces Congolaises et Congolais évoluent dans un environnement démocratique, sont suffisamment informés, ont la facilité de communiquer, et sont à l’abri des besoins primaires de la vie. L’AMSC-RD Congo a besoin de 500 personnes au moins, capable de choisir une commune ou un territoire en RD Congo avec lequel ces congolais, chacun entouré d’une équipe d’amis sous forme de cellule d’action, entreront en contact avec quelques Congolais au pays, d’une commune ou d’un territoire à leur choix, pour collaboration. Ces derniers, constitués également en cellule.
  2. La deuxième clé, c’est la mobilisation au pays de cellules correspondantes dans chaque commune ou territoire, sous l’impulsion de chacune des 500 cellules de l’étranger.
  3. Ainsi, le jour des élections par exemple, chaque cellule mettra devant chaque bureau de vote un certain nombre de témoins capables de collecter les résultats sortis des urnes, les photographier via un Smartphone et de les envoyer à la cellule correspondante à l’étranger.
  4. La coordination de l’AMSC-RD Congo pourra ensuite, compiler toutes ces données venues de différents bureaux de vote de différentes communes et territoires, puis publier cela.

Des informations plus pointues seront mises à la disposition de ceux qui adhéreront au projet.

Congolaises et Congolais vivant à l’étranger, ceci est une interpellation patriotique et citoyenne. La RD Congo vous a donné la vie, voici une occasion pour lui en être reconnaissant en le servant.

E-MAIL : contact@antennemondesocietecivile-rdcongo.com

WEBSITE: http://www.antennemondesocietecivile-rdcongo.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>